Marin-pêcheur, il est allergique au poisson

Eric Guérit ne peut plus approcher un poisson. [LEON NEAL / POOL / AFP]

Il vit un véritable calvaire. Eric Guérit, marin-pêcheur du pot de la Cotinière, sur l'île d'Oléron, ne peut plus travailler depuis une dizaine d'années après avoir développé un allergie au poisson.

Son histoire est relatée par le quotidien Sud-Ouest. Agé aujourd'hui d'une quarantaine d'années, il se trouvait en mer lorsque son affection s'est manifesté pour la première fois. Victime d'un oedème de Quincke à près de 190 km des côtes, il avait été ramené à terre en hélicoptère.

Par la suite, il subira de nouvelles attaques. Mais ce n'est qu'après d'innombrables examens qu'il sera reconnu en «maladie professionnelle» par l'Enim, le régime social des marins. Mais la réorganisation administrative qui s'opère alors au sein de ce dernier va obliger Eric Guérit a devoir fournir de nouvelles preuves, et son dossier est finalement requalifié en maladie simple.   

Son sort entre les mains du tribunal

Il devra amener l'affaire devant le tribunal de Poitiers pour que ce dernier reconnaisse son préjudice. Mais son incapacité de travail est évaluée à seulement 3%, alors qu'elle était de 25% initalement. 

Pourtant, le préjudice est réél : patron d'une entreprise de pêche employant onze personnes, Eric Guérit ne peut non seulement plus aller en mer, mais il ne peut même plus approcher de près ou de loin un poisson, se rendre à une criée, ni même approcher l'un des ses pêcheurs. Après avoir saisi la cour d'appel, il espère désormais une décision favorable.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles