Une femme enceinte kidnappée et forcée à boire de l’eau de javel

La victime a été enlevée et séquestrée pendant plusieurs heures. [CC / Wikicommons]

Le drame a été évité de justesse. Une femme enceinte a été enlevée, séquestrée et forcée de boire de l’eau de javel par ses ravisseurs.

Les faits se sont produits le 15 septembre dernier mais viennent d’être rapportés par la presse. La victime se trouvait à un arrêt de bus près de Rennes lorsque plusieurs individus s’arrêtent à son niveau et la forcent à monter dans une voiture. La femme enceinte sera ensuite séquestrée pendant plusieurs heures et contrainte de boire de l’eau de javel. Vraisemblablement pour porter atteinte au bébé qu’elle porte.

La victime sera finalement relâchée au bord d’un étang. Transportée en urgence au CHU de Rennes, elle est désormais sortie d’affaire.

Un acte de vengeance ? 

Depuis les faits, deux femmes d’une vingtaine d’années ont été interpellées et mises en examen pour «enlèvement et séquestration, administration d’une substance nuisible et violences aggravées». D’autres personnes sont encore recherchées par les forces de l’ordre.

Les enquêteurs penchent pour la thèse de la vengeance. En effet, l’une des suspectes recherchées est est l’ex compagne du conjoint de la victime. Elle n’aurait pas accepté la rupture. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles