L'Ile-de-France est la région française la plus adepte des petits travaux

Les Franciliens sont les plus dépensiers de France en petits travaux, comme ici, à Conflans-Sainte-Honorine (78). Les Franciliens sont les plus dépensiers de France en petits travaux, comme ici, à Conflans-Sainte-Honorine (78).[© DIDIER PALLAGES / AFP]

L'Ile-de-France est la région française qui dépense le plus d'argent en petits travaux, selon une étude diffusée ce mardi par la plateforme communautaire de service entre particuliers Needelp.

La région francilienne apparaît comme la région où les foyers dépensent le plus dans les petits travaux pour l’entretien de leur logement, bien loin devant la Bretagne et l’Auvergne, sur la cartographie Needelp de la France des petits travaux.

Ceux-là dépensent en effet 815 euros en moyenne par an, à cet effet, contre 684 euros pour les Bretons et 594 euros pour les Auvergnats. A la fin du classement, les Bourguignons ne dépensent en moyenne, eux, pas plus de 270 euros par an. 

capture_decran_2017-10-10_a_11.32.26_0.png

Mais ce n’est pas tout, l’Ile-de-France arrive également en tête des régions les plus attractives pour les “jobbers” (personne proposant ses services pour des petits travaux à domicile) en termes de rémunération annuelle, devant l’Auvergne et les Pays-de-la-Loire. 

Ainsi, la région conserve sa place de premier, avec une moyenne de 2 943 euros de revenus par an pour un jobber. Suivie des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Pays de la Loire, où un jobber peut dégager une moyenne de 1 000 euros de revenus par an.

Un constat de premier de classe pour la région-capitale qu’explique Guillaume de Kergariou, fondateur de Needelp : «La région Ile-de-France arrive logiquement en première position, avec un pouvoir d’achat plus important et une habitude plus forte de déléguer ces petits travaux de bricolage ou d’entretien de la maison, que ce soit par manque de temps, d’outillage adapté ou encore de savoir-faire».

A noter que la Corse n'apparaît pas dans cette étude, car aucune donnée dédiée n'est disponible, car le service Needelp n'y est pas encore développé. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles