Stationnement : les tarifs des PV vont exploser au 1er janvier

La fin du PV unique entrera en vigueur le 1er janvier 2018.[DAMIEN MEYER / AFP]

Votée en 2014, la loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles (Maptam), va entrer en vigueur le 1er janvier 2018. Elle prévoit notamment la fin du tarif unique du PV pour stationnement. Et les prix risquent d'exploser.

Aujourd'hui, un stationnement non payé ou dépassé est facturé 17 euros sur tout le territoire français. A partir de l'année prochaine, ce montant sera fixé librement par les communes. 

De plus, la fréquence des contrôles, confiés à des prestataires privés, devrait augmenter. Au Royaume-Uni et en Espagne, la privatisation des PV pour stationnement a fait passer la part des automobilistes qui paient leur stationnement de 30% à 85%.

Forte augmentation à Paris et à Lyon

Il ne s'agira plus, juridiquement parlant, d'une amende, puisque le non-paiement du stationnement sera dépénalisé. Tours et Bourges auraient fixé l'amende à 25 euros. A Paris, le PV s'élèvera à 50 euros (du 1er au 11e arrondissement) et à Lyon, il passera à 60 euros.

Les villes de Marseille, Castres, Nancy et Lille ont, quant à elles, décider de garder l'amende à 17 euros. 

Le stationnament gênant sera toujours sanctionné d'un PV pouvant atteindre 135 euros.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles