Vélib' : des compensations pour les usagers face aux problèmes d'installation

Moins de 70 nouvelles bornes sont pour l'instant activées en région parisienne.[© Sophie Robichon/Mairie de Paris]

Confrontées au couac du déploiement du nouveau Vélib' en région parisienne, les autorités ont indiqué ce mercredi 10 janvier qu'elles allaient effectuer un geste commercial en faveur des usagers.

Le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole a en effet décidé d'appliquer une remise de 50% sur les tarifs pour les trois premiers mois de cette année – jusqu'à fin mars – pour les nouveaux clients du service Vélib', ainsi que pour ceux qui renouvellent leur abonnement.

De plus, les élus ont entériné le principe du déplafonnement des minutes bonus (en rapportant le vélo sur une station située en hauteur) des abonnés pour toute l'année 2018. Auparavant, elles étaient limitées à cinq heures.

Des initiatives qui viennent s'ajouter au crédit de trois heures déjà accordé aux abonnés à compter du 1er janvier, qui permet notamment l'utilisation des nouveaux vélos électriques.

Ces mesures de compensation ont été rendues possible par l'application de pénalités financières par le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole envers le nouvel exploitant, Smovengo. Elles sont justifiées par «les prestations non tenues au 1er janvier».

Moins de 70 stations actives

Près de 600 stations étaient en effet censées être en marche à cette date, soit la moitié du total de l'ancien gestionnaire JC Decaux. Or, pour l'instant, moins de 70 stations seraient en état de marche.

Un retard que Smovengo justifiait par les difficultés pour électrifier toutes les nouvelles bornes, ainsi que par les démêlés judicaires avec l'ancien exploitant. Une grève des salariés de Vélib' avait également eu lieu en novembre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles