Un sans-abri dénonce sur Twitter un grillage «anti-SDF»

Ces grillages seraient destinés à empêcher les plus démunis de s'abriter sous le pont. [Capture Google Street View]

Christian Page, ancien sommelier devenu SDF, très actif sur les réseaux sociaux pour témoigner de la vie des sans-abris, a dénoncé sur Twitter des grillages «anti-SDF» installés sous un pont du 12e arrondissement.

«Il y a deux solutions. Soit la ville de Paris veut installer des cages à tigres, soit c’est pour empêcher ‘des gens’ de s’abriter de la pluie», écrit-il ainsi, mentionnant directement la mairie de Paris. Le tweet est accompagné de plusieurs photos, montrant les grilles entourant un petit coin de terre sous un pont de l’avenue de Saint-Mandé.

La mairie de Paris va lancer une vérification

Ces grillages, dont certains côtés présentent des trous, existent depuis au moins 2012. La mairie du 12e arrondissement, interrogée par le Huffington Post, assure que depuis l’élection de Catherine Baratti-Elbaz en 2014, aucun dispositif anti-sdf n’a été installé dans l’arrondissement.

Le cabinet d’Anne Hidalgo, maire de Paris, a par ailleurs indiqué qu’une «vérification» sera lancée «rapidement». «Si cet aménagement est motivé par des raisons de sécurité, il sera conservé. S’il n’est pas justifié, il sera bien entendu enlevé», a également expliqué la municipalité parisienne.

Il y a quelques semaines la Fondation Abbé Pierre lançait l’opération #SoyonsHumains, visant à sensibiliser et à lutter contre le mobilier urbain anti-sdf, destiné à empêcher les sans-abris de s'allonger pour dormir ou à s'abriter. La Fondation invite chaque personne à les dénoncer sur les réseaux sociaux via le hashtag. De nombreux internautes dénoncent ainsi quotidiennement de tels dispositifs. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles