Attaques de l'Aude : le gendarme qui s'était livré à la place des otages est décédé

Le gendarme de 45 ans a agi en héros, prenant la place des otages. [RAYMOND ROIG / AFP]

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui s'était proposé comme otage à l'auteur des attaques de l'Aude vendredi, est décédé dans la nuit des suites de ses blessures. 

«Jamais la France n'oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice», a écrit le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sur Twitter. 

Vendredi, alors que le jihadiste venait de tuer deux personnes dans un supermarché de Trèbes, le gendarme de 45 ans avait «fait le choix de prendre la place des otages retenus». Un geste héroïque salué par tous. Il avait été blessé par balle à deux reprises et poignardé plusieurs fois par l'assaillant. 

«Il est tombé en héros»

Le chef de l'Etat a fait part de sa vive émotion dans un communiqué. «Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort au service de la nation, à laquelle il avait déjà tant apporté. En donnant sa vie pour mettre un terme à l’équipée meurtrière d’un terroriste djihadiste, il est tombé en héros», a souligné Emmanuel Macron, appellant «chaque Français à honorer sa mémoire». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles