Pyrénées-Atlantiques : il règle son amende avec 20.000 pièces jaunes

L'homme a agit de la sorte pour montrer son indignation contre l'administration.[© FRANCOIS GUILLOT / AFP]

C’est ce qui s’appelle rendre la monnaie de sa pièce. Condamné à une amende de 500 euros après avoir été dénoncé pour avoir allumé un feu sur sa propriété, Ludovic Garaig a tenu à exprimer son indignation envers l’administration.

La semaine dernière, cet agriculteur était venu payer la première partie de la somme à la trésorerie de Bedous (Pyrénées-Atlantiques) avec environ 10.000 pièces de 1, 2, 5 et 10 centimes, pour un total de 250 euros.

Rebelote cette semaine : le petit malin a réglé le reste de sa prune en menue monnaie.

Mais alors que la première fois, les agents avaient mis cinq heures à compter les milliers de petits sous, ils avaient depuis pris soin de s’équiper d’un monnayeur pour vérifier la somme. C’est ainsi que Ludovic est sorti au bout d’une heure seulement, allégé d’un grand poids.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles