Monoprix a créé la pire chanson du monde

Tous les clichés des années 80 sont représentés dans le clip[Capture d'écran Youtube]

Monoprix a composé la «pire chanson du monde». Une idée étonnante qui lui permet de faire la promotion de son service de livraison à domicile. 

Dans une vidéo, mise en ligne il y a quelques jours, une jeune fille se balade dans la rue, un casque vissé sur les oreilles. Elle écoute cette chanson affreuse - et en même temps ultra-efficace -, qui mélange le pire du pire des années 80. Des nappes de synthé, un chanteur à mèches blondes et son groupe hurlant dans son micro, des effets visuels kitchissimes et des paroles telles que «Ce n'est que le début et tu n'en peux déjà plus»… Visiblement excédée, elle continue à écouter, pendant plus de deux minutes. Et pour cause, elle ne peut pas changer de chanson, car elle porte deux lourds sacs de provisions. Too bad, alors qu'elle aurait pu s'en passer et faire appel au service de livraison à domicile de la marque.

«Pour concevoir "la pire chanson du monde", nous avons surtout cherché à mettre en scène l’univers musical le plus éloigné possible de la jeune femme. C’est un clash de générations, de styles, de goûts. Mais nous nous sommes aussi efforcés de faire en sorte que cette chanson soit un guilty pleasure, le genre de chanson qu’on adore écouter même si on ne l’avoue pas aux autres», a expliqué Gilles Fichteberg, co-fondateur de l’agence Rosapark, au site l'ADN

Une chanson vintage qui risque de faire un carton sur les réseaux sociaux, avec ses paroles légères et amusantes. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles