«Doudou31» : quand le maire revendait du matériel communal sur Leboncoin

Patrick Doucède a réussi à vendre près de 20.000 euros de matériel sur le site internet. [LIONEL BONAVENTURE / AFP]

Une affaire embarrassante. L'ex-édile du village de Ponlat-Taillebourg, en Haute-Garonne, se servait de sa position pour revendre du matériel communal sur Leboncoin.

Débroussailleuses, matériel de chantier ou épareuse... En tout, Patrick Doucède, a vendu pour près de 20 000 euros de matériel, sous le pseudonyme de «Doudou31».

Le quotidien régional La Dépêche rapporte que c'est sa secrétaire qui a découvert le pot aux roses. Lors d'un conseil municipal en été 2016, Patrick Doucède avait reconnu les faits, mais sans remettre son écharpe...

C'est après une plainte récente que l'édile s'est décidé à démissionner le 9 avril dernier, laissant son premier adjoint prendre sa suite. 

Une trahison pour certains, un acharnement pour d'autres

Le tribunal vient de le condamner à six mois de prison avec sursis et à une peine d'inéligibilité de trois ans. Il se voit également confisqué le montant saisi, soit 21.800 euros. 

Mais, sa démission continue d'alimenter les dissensions dans ce village paisible du sud de la France. 

Ses soutiens fustigent un «acharnement», assurant volontiers «qu'il faut savoir pardonner».

Pour d'autres en revanche, la pilule est plus compliquée à avaler. «L'essentiel, aujourd'hui, c'est qu'il s'en aille et qu'on ne parle plus de lui», confie un habitant à la Dépêche.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles