Créteil : un policier se suicide avec son arme de service

L'homme âgé de 44 ans s'est tiré une balle dans la tête en utilisant son arme de service[AFP / ARCHIVES]

Un fonctionnaire de police a mis fin à ses jours, dimanche 29 avril, à Créteil (Val-de-Marne). 

L'homme âgé de 44 ans s'est tiré une balle dans la tête en utilisant son arme de service alors qu'il se trouvait dans les sous-sols de l'hôtel de police de la préfecture du Val-de-Marne.

Son corps a été retrouvé dans un vestiaire par un collègue en début d'après-midi. 

Le policier souffrait d'une dépression qui l'avait obligé à se mettre en arrêt maladie, a indiqué une source à l'AFP. Cette dernière a également précisé que le père de deux enfants, âgés de huit et onze ans, «n'était autorisé que depuis peu de temps à travailler avec une arme de service». «Il devait la déposer chaque soir à son service», a ajouté la source.

Gradé, le fonctionnaire de police travaillait au sein du service chargé de la surveillance des transports en commun, basé à Paris, et qui dispose d'unités délocalisées dans les départements de la petite couronne. 

En 2017, plus de 60 gendarmes et policiers se sont suicidés. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles