Menacé de mort et giflé par des mineurs, un ado contraint à voler des cigarettes

La gare de Belfort, où s'est déroulée l'agression. [Capture Google Street View].

Alors qu'il se trouvait en gare de Belfort (Territoire de Belfort), un ado de 17 ans été agressé et menacé de mort par une bande de jeunes, avant d'être contraint à voler des cigarettes pour leur compte.

Comme le rapporte L'Est Républicain, les faits se sont produits ce samedi 28 avril aux alentours de 9h30 du matin. 

La victime, qui suit une formation d’apprenti en alternance à Belfort, était en train d'attendre un bus de substitution (pendant la grève SNCF) pour pouvoir rentrer chez ses parents en Haute-Saône.

Alors qu'il se trouvait dans le hall de la gare, l'adolescent a ainsi été abordé par quatre autres mineurs âgés de 13 à 15 ans, tous originaires de Belfort.

Ces derniers lui ont demandé des cigarettes mais le jeune apprenti n'en avait pas sur lui. De là ses agresseurs présumés ont commencé par l'entourer et à le menacer de mort tout en l'insultant.

D'après le quotidien régional, ils ont ensuite voulu le contraindre à voler des paquets de cigarettes pour eux au tabac de la gare.

Pour leur échapper, le jeune homme s'est réfugié dans le tabac en question mais le plus jeune des agresseurs l’a alors empoigné pour le tirer en dehors du hall de gare. Il en a été empêché grâce à l’intervention d’un employé de la boutique.

À partir du signalement communiqué par les témoins et la victime, la police a pu ensuite interpeller les quatre suspects et les a placés en garde à vue.

Un des jeunes, un adolescent de 15 ans, a été mis hors de cause. Le plus jeune de la bande, âgé d'à peine 13 ans, a reconnu avoir tiré et giflé l'adolescent.

Il devrait être convoqué en juin devant le juge pour enfants en compagnie de l’un des adolescents de 15 ans qui, lui, nie l’intégralité des faits.

C’est aussi le cas du quatrième suspect, lui aussi âgé de 15 ans. 

Ils devront répondre de provocation de mineur à la commission d’un crime ou d’un délit, menaces de mort et violences en réunion.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles