Décès d'un écolier après avoir mangé des crêpes : l'enseignante mise en examen

Le petit garçon avait succombé à un choc anaphylactique. (Image d'illustration)[AFP / ARCHIVES]

L'enseignante de Jahden, l'enfant de 6 ans décédé fin mars après avoir mangé des crêpes dans son école malgré son allergie au lactose, a été mise en examen vendredi 4 mai pour «homicide involontaire». 

Selon les informations du Progrès, l'institutrice, en poste depuis plus de vingt ans à l'école Fernand-Gayot de Limas (Rhône), a reconnu avoir donné deux crêpes au petit garçon alors qu'elle connaissait son allergie. 

L'ensemble du personnel de l'école était alertée du régime spécial de Jahden. L'établissement détenait d'ailleurs une piqûre d'adrénaline à administrer en cas de réaction allergique, précise le quotidien régional. 

Malgré ce dispositif, le 29 mars dernier, lorsque sa mère était venue chercher Jahden à la sortie de l'école, il était déjà mal au point. Il succombait quelques minutes plus tard à un arrêt cardiaque. Selon les résultats de l'examen post-mortem, dévoilés par le parquet de Villefranche-sur-Saône, le petit garçon a fait un choc anaphylactique, conséquence de son allergie au lactose. 

À suivre aussi

L'un des policiers est un opérateur de vidéosurveillance d'un commissariat parisien, tandis que le second est un collègue ayant reconnu avoir filmé les images avec son smartphone.
Justice Paris : deux policiers bientôt jugés pour avoir diffusé une vidéo d'un homme empalé sur un poteau
Justice Gilets jaunes : premier procès d'un policier, accusé d'avoir jeté un pavé sur les manifestants
Faits divers Angoulême : une femme condamnée pour avoir laissé son conjoint agresser sexuellement sa fille

Ailleurs sur le web

Derniers articles