Européennes : Nicolas Dupont-Aignan refuse la proposition de liste commune de Marine Le Pen

[AFP - Image d'illustration]

Nicolas Dupont-Aignan, patron de Debout la France, refuse pour l'heure la proposition de liste commune de Marine Le Pen, la présidente du FN.

Après leur alliance au second tour de l'élection présidentielle en 2017, les deux leaders politiques ne devraient pas s'unir en figurant sur une liste commune à l'occasion du scrutin européen.

C'était pourtant ce qu'avait proposé Marine Le Pen à Nicolas Dupont-Aignan, selon une lettre ouverte publiée jeudi. La présidente du FN invitait aussi le chef de Debout la France à la rencontrer afin qu'ils élaborent ensemble «une charte».

«Sa proposition n'est pas du tout à la hauteur de l'enjeu historique qui est devant nous (...) Nous ne gagnerons que si nous sortons du seul tête à tête avec Marine Le Pen (...) Aujourd'hui, c'est non à la cuisine politicienne», a-t-il déclaré lors de l'émission Dimanche en politique sur France 3.

«Pousser la liste vers les sommets»

«Je t'ai suggéré notre présence symbolique aux deux dernières places de cette liste» pour notamment «pousser la liste vers les sommets en démontrant notre totale implication dans ces élections européennes», avait-elle écrit au leader de Debout la France. «Je te propose en conséquence de nous rencontrer dans les plus brefs délais afin de travailler à une charte commune», avait-elle ajouté. 

«Elle m'a écrit une lettre que j'ai lue dans la presse (...) Une lettre, alors que son bureau est quasiment juste en face du mien à l'Assemblée nationale. J'aurais aimé qu'elle vienne m'en parler, mais qu'importe la forme», a lâché le député de l'Essonne.

La présidente du FN a au contraire considéré sur RTL que «les manoeuvres politiciennes, ça aurait été si nous étions allés tous les deux dans mon bureau à l'Assemblée, ou dans le sien, pour discuter des places de ceci, de cela». 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles