Le braqueur Redoine Faïd s'est évadé de prison en hélicoptère

L’auteur de vols à main armée s’était déjà évadé de la maison d’arrêt de Sequedin en avril 2013[Benoit PEYRUCQ / AFP]

Le célèbre braqueur Redoine Faïd s'est évadé ce matin de la prison de Reau, en Seine-et-Marne. Il a bénéficié de l'aide de trois complices lourdements armés, et le groupe a utilisé un hélicoptère.

L'opération, qui n'a duré que «quelques minutes», n'a fait ni otage ni blessé.

«L'hélicoptère a été retrouvé à Gonesse» (Val d'Oise), situé à une soixantaine de kilomètres de la prison, et «un dispositif de recherche a été activé dans toute l'Ile de France», a confié une source proche de l'enquête à l'agence de presse. L'hélicoptère serait parti du Bourget (Seine-Saint-Denis).

La police judiciaire a été saisie et «tous les moyens sont mobilisés pour localiser le fugitif», indique une source au sein du ministère de l'Intérieur. Les unités territoriales de la police et de la gendarmerie «ont été immédiatement alertées des faits» et «des dispositifs coordonnées de contrôle et d'interception sont mis en place, qui tiennent compte de la dangerosité du fugitif et de ses possibles complices».

Une première évasion en 2013

Redoine Faïd, auteur de plusieurs vols à main armée s’était déjà évadé de la maison d’arrêt de Sequedin en avril 2013. Après trois ans de cavale, il avait été rattrapé dans un hôtel de Seine-et-Marne avant d’écoper de 25 ans de réclusion.

46 ans, avait été condamné en appel en avril à 25 ans de réclusion pour un braquage raté dans le Val-de-Marne qui avait coûté la vie en 2010 à la policière municipale Aurélie Fouquet. Il avait été condamné deux fois aux assises en 2017: à 10 ans de réclusion pour son évasion de la prison de Lille-Séquedin en 2013 et à 18 ans de prison pour l'attaque d'un fourgon blindé dans le Pas-de-Calais en 2011. Il a fait appel de ces deux condamnations.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles