Malgré sa note de 20,32 au bac, elle n'est pas acceptée à l'université

Ranitea Gobrait a obtenu 20,32 de moyenne au bac 2018. Pourtant, tous ses voeux sur Parcoursup ont été refusés.[MIKE LEYRAL / AFP]

Ranitea Gobrait a obtenu la meilleure note au bac de Polynésie. Pourtant, l'adolescente ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait. Elle a été refusée par tous les établissements parisiens où elle avait postulé.

Son seul espoir reste désormais le lycée toulousain Pierre-de-Fermat. Elle est sur liste d'attente pour une classe prépa d'ingénieurs sur la nouvelle plateforme Parcoursup. Elle avait postulé dans des formations supérieures à Paris.

Tous ses voeux ont été refusés. Conséquence directe, elle ne sait pas où elle étudiera à la rentrée et ce malgré sa moyenne de 20,32 au bac 2018. 

Un 15/20 comme plus mauvaise note

Une note exceptionnelle obtenue notamment grâce à son option de natation, où elle a décroché un 20. Une formalité pour celle qui est championne de Polynésie du huit-cents mètres nage libre. Mais elle a également brillé dans les matières principales, telles que la philo, l'histoire, les maths ou encore la phyisque-chimie.

Dans chacune de ces épreuves, elle a reçu la meilleure des notes, soit 20/20.

En langue aussi, Ranitea Gobrait excelle, avec trois autres 20 décrochés en anglais, en espagnol et en mandarin. Sa moins bonne note est un 15 en travaux personnels encadrés (TPE). 



Pourtant, malgré ces résultats exceptionnels, elle reste dans le flou. «Je trouve ça aberrant. Je ne suis pas la seule dans ce cas : il y a beaucoup de bons élèves qui subissent le fait d'être à Tahiti. Les grandes prépas nous ont laissés de côté, nous les îles d'outre-mer».

Son souhait premier était d'aller étudier en métropole. Si son dernier espoir au sein du lycée toulousain n'aboutit pas, elle se résignera à étudier au sein de l'université de Polynésie française l'année prochaine. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles