IDF : les passes Navigo prennent des allures nouvelle génération

A partir de la rentrée prochaine, deux nouveaux passes Navigo vont peu à peu remplacer les tickets de métro cartonnés. A partir de la rentrée prochaine, deux nouveaux passes Navigo vont peu à peu remplacer les tickets de métro cartonnés.[© DR / CNEWS]

A quoi ressemblera le passe Navigo de demain ? Par quoi vont-être remplacés les tickets de métro, s'ils disparaissent ? Les forfaits Navigo vont évoluer dans les prochaines années.

Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France et d'IDF Mobilités (ex-sitf) a en effet annoncé ce mercredi 11 juillet que deux nouveaux passes allaient être créés – «Navigo Liberté +» et «Navigo Easy» – afin de simplifier la vie des utilisateurs des transports en commun franciliens.

L'un, le «Liberté +», permettra de se déplacer dans le réseau du ticket + (réseau RATP), en ne payant uniquement que les trajets réalisés, facturés par prélèvement bancaire tous les mois. 

Dès octobre 2019, ce service sans engagement devra ainsi remplacer l'éternel carnet de dix tickets, acheté dans le métro. Fini la queue aux caisses donc, puisque chaque membre d'une famille pourra avoir sa propre carte, prélevé sur un unique compte du parent par exemple.

Grande nouveauté avec ce système, il sera enfin possible de passer du bus au métro, et vice-versa, sans payer deux fois. De plus, le prix du ticket sera le même à l'unité que lorsqu'il est acheté en carnet, c'est-à-dire 1,49 euros (au lieu de 1,90 euros à l'unité).

L'autre, le «Easy», sera commercialisé en avril 2019 et permettra d'acheter directement sur la carte les titres de transport dédiés à des voyages dits occassionnels.

Cette carte pourra ainsi stocker plusieurs titres de transport en même temps (jusqu'à 30 tickets +, des forfaits Navigo jour ou encore des tickets OrlyBus ou RoissyBus...). Non nominative, elle pourra également être partagée entre plusieurs utilisateurs.

Selon IDF Mobilités (ex-Stif), l'idée est de «réduire massivement» le nombre de tickets cartonnés, qui mettent plus d'un an à se décomposer lorsqu'ils sont jetés dans la rue. 

Comme je m'y étais engagée, nous allons supprimer progressivement le ticket de métroValérie Pécresse, présidente de la région IDF & d'Ile-de-France Mobilités

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles