Les Bleus attendus sur les Champs-Elysées

Le 12 juillet 1998, les Champs-Elysées avaient accueilli le bus des Bleus, devant plusieurs dizaines de milliers de personnes.[© Jack GUEZ / AFP]

Qui ne se souvient pas du 12 juillet 1998, lorsque les Bleus victorieux de la Coupe du monde avaient défilé sur des Champs-Elysées bondés ? Cette année, alors que l'équipe de France de football vient de remporter sa deuxième étoile, l'histoire va se répéter.

De retour de Russie, les Bleus vont défiler sur les Champs-Elysées ce lundi 16 juillet à partir de 17h30, afin de partager leur victoire avec les milliers de supporters français qui affluent en masse dans la capitale. Leur avion devrait atterrir à Roissy aux environs de 15h45 et ils sont attendus à l'Elysée, après le défilé, à 18h30, par le président de la République, Emmanuel Macron

Mais pas question pour l'équipe de France de football de revivre le même bain de foule qu'avaient connu les hommes d'Aimé Jacquet. En effet, si leur cortège doit bien descendre les Champs-Elysées, depuis le plateau de l'Arc de Triomphe jusqu'à la rue Marigny (8e), celui-ci devrait être bien plus sécurisé, évoluant dans un espace préalablement restreint et entouré de barrières de sécurité.

carte_securite_paris.png

«Les choses ont évolué depuis 1998. Depuis, le plan Vigipirate a été déployé, et le défilé ne pourra pas prendre la même forme qu'à l'époque», explique-t-on à la préfecture de police de Paris, qui assure que plus de détails seront communiqués en cas de victoire des Bleus. 

Pour autant, nul doute que les supporters seront au rendez-vous pour le grand retour des Bleus. Selon Michel Delpuech, le préfet de police de Paris, plus de 100.000 personnes pourront s'installer sur le parvis nord du parvis de l'Arc de Triomphe (8e) et sur la voie descendante, normalement réservée aux voitures. Plus encore auront également accès au bas des Champs-Elysées et à la place de la Concorde, mais au risque «de ne pas apercevoir les joueurs».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles