Défilé du 14 juillet : Les raisons du couac de la patrouille de France

L un des pilotes des Alpha Jet pensait avoir du bleu et du blanc.[Ludovic MARIN / AFP]

Le traditionnel passage des Alpha Jet du 14 juillet a connu un couac cette année. Au lieu du drapeau tricolore, la Patrouille de France avait rajouté une couche de rouge. L'origine de cette erreur a été dévoilée par un officier du PAF. 

«Une erreur de communication» serait à l’origine de la bourde, a reconnu le lieutenant-colonel Bruno Bézier, dans des propos rapportés par les médias belges RTL.be et LeSoir.be. Au lieu du drapeau français, un avion avait laché une bande rouge. Résultat : un drapeau rouge, bleu, blanc, rouge.

Pour le 14 juillet, ou encore à l’occasion cette année de la victoire des Bleus en Coupe du monde, les Alpha Jet sont équipés de gondoles, ou «pod» dans le jargon, contenant deux réservoirs avec chacun une couleur différente parmi le blanc, le bleu et le rouge, a expliqué mercredi Xavier Remer, le chef des mécaniciens de la Patrouille de France (PAF), à des journalistes belges.

Le pilote pensait avoir du bleu et du blanc

Les fumigènes sont produits par la combustion d’huile colorée à la sortie du réacteur gauche, précise LeSoir.be. Sur commande du pilote, elle s’écoule d’un réservoir installé dans une pod pour canon, montée sous l’avion.

Lors du défilé de cette année, le pilote extérieur pensait avoir du bleu et du blanc dans ses cuves lorsqu’il a actionné le fumigène. Or, les mécaniciens spécialisés en armement avaient chargé du bleu et du rouge en suivant la procédure habituelle, sans rien signaler.

Le lieutenant-colonel Bézier a précisé que les demandes d’explications étaient venues de «très haut». «Mais je préfère du rouge dans le bleu qu’une boule noire (synonyme de crash aérien)», a conclu le gradé.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles