Électricité, gaz, téléphone : bientôt des prélèvements à la carte ?

Le gouvernement souhaite permettre aux Français de mieux contrôler leur budget. [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Le gouvernement veut permettre aux Français de décider de la date à laquelle leur compte en banque sera débité pour payer leurs factures.

Il arrive souvent que les factures soient prélevées avant que le salaire ou la pension des retraités ne tombent. Le gouvernement souhaite donc permettre aux Français de mieux contrôler leur budget en leur permettant de choisir la date à laquelle ils souhaitent être débités.

Deux dates proposées

Ainsi, au moins deux dates différentes pourraient leur être proposées à l'avenir, par exemple le 5 ou le 25 du mois, pour chaque service auquel ils adhèrent. Les abonnés pourront donc choisir leur jour de prélèvement à la souscription d’un contrat, et modifier cette date quand l’abonnement est renouvelé. Aujourd’hui, explique Europe 1, seuls 10% des clients d'un abonnement peuvent sélectionner la date de leur prélèvement, notamment chez Bouygues Télécom ou EDF, par exemple.

Bercy va devoir faire preuve d’arguments plausibles pour convaincre les grandes entreprises de faire preuve de bonne volonté, car c’est elles qui devront assumer les conséquences économiques d'une telle mesure. Les fournisseurs d’eau et les opérateurs télécoms entreront donc en négociations. Certains redoutent que des prélèvements à la carte entament la trésorerie de ces grands groupes.

Le gouvernement espère obtenir leur engagement, sans les contraindre par une loi, d’ici la fin juin 2019.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles