Canicule 2018 : 1.500 morts de plus qu'une année normale, 10 fois moins qu'en 2003

La canicule de l'été 2018 a provoqué environ 1.500 morts de plus qu'une année normale, soit 10 fois moins que lors du record de 2003, a annoncé vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur CNEWS.

Il n'y a pas eu d'«excès majeur» de mortalité, ni de prise d'assaut des hôpitaux, a ajouté la ministre, notant l'importance de la prévention lors de ces épisodes de canicule. 

> L'interview complète

 

À suivre aussi

Santé Virus Zika : quels sont les symptômes ?
Santé Virus Zika : deux cas autochtones détectés dans le Var, les autorités sanitaires appellent à la vigilance
Santé Passage à l'heure d'hiver : quelles conséquences sur notre corps ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles