Le jeune braqueur photographié avec Emmanuel Macron condamné pour possession de drogue

Le 30 septembre dernier, la rencontre du président Emmanuel Macron avec un jeune braqueur avait fait couler beaucoup d'encre[Eliot BLONDET / POOL / AFP]

Le 30 septembre dernier, au cours de sa visite dans les Antilles, la rencontre du président Emmanuel Macron avec un jeune braqueur avait fait couler beaucoup d'encre. Ce dernier a été de nouveau condamné le 17 octobre, pour possession de drogue et rébellion. 

Les remontrances du président de la République n'ont pas été entendues. «Faut pas rester comme ça et faut pas refaire des bêtises. Les braquages, c'est fini. Tu l'as dit, tu l'oublies pas. Ta mère, elle mérite mieux que ça», avait expliqué Emmanuel Macron au jeune homme de 22 ans, habitant du quartier d'Orléans à Saint-Martin

Mais il a été interpellé le 12 octobre dernier, avec vingt-cinq pochons de cannabis. Selon les gendarmes, le jeune homme s'est débattu au moment de son interpellation, sans toutefois porter de coups. Il a donc été relaxé pour les faits de «violences», mais a écopé de huit mois de prison, dont quatre avec sursis. 

Pendant l'audience, le récidiviste (il avait commis des faits similaire en février 2016) a assuré qu'il gardait cette drogue pour un ami, et qu'il regrettait cet acte. 

Il est reparti libre du tribunal correctionnel de la ville de Marigot, mais est convoqué devant le juge d'application des peines fin septembre. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles