Polémique autour du Loto du patrimoine : Stéphane Bern obtient gain de cause

«Afin d'accompagner cet élan populaire en faveur de la restauration du patrimoine français, les ministres annoncent un déblocage de 21 millions d'euros supplémentaires». [ludovic MARIN / AFP]

Après la polémique sur les recettes fiscales perçues par l'Etat dans le cadre du Loto du patrimoine, le gouvernement augmente sa dotation à la mission dirigée par Stéphane Bern. 

«Les recettes au profit de la Fondation du patrimoine, dont la répartition est inchangée depuis l'origine des jeux, devraient atteindre 20 millions d'euros et permettront de sauver de nombreux monuments en péril», expliquent Gérard Darmanin, ministre des Comptes publics et Franck Riester, ministre de la Culture, dans un communiqué publié jeudi après-midi. «Afin d'accompagner cet élan populaire en faveur de la restauration du patrimoine français, les ministres annoncent un déblocage de 21 millions d'euros supplémentaires». 

Une annonce qui satisfait Stéphane Bern, chargé de la Mission Patrimoine finançant la rénovation de monuments en France. «On peut parler de victoire», a-t-il déclaré au Figaro. «Le patrimoine est une bataille, les taxes sont réglementaires, on ne pouvait pas y renoncer. Le ministre a entendu ma voix ; il s'est battu aussi».

Cette dotation permet d'apaiser la polémique engagée après l'annonce, lundi 22 octobre, selon laquelle l'Etat percevrait 14 millions d'euros de taxes dans l'opération portée par Stéphane Bern. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles