Paris : Soeur Marie-Jo Biloa lance un appel aux dons pour les réfugiés qu'elle accueille

En ce début de période hivernale, l'arrivée de migrants ne faiblit pas dans la capitale.[© LUCAS BARIOULET / AFP]

«Un appel à la solidarité» lancé par le photographe Yann Arthus-Bertrand. Soeur Marie-Jo Biloa, qui accueille chaque jour des centaines de réfugiés dans le 19e arrondissement, a récemment manifesté un besoin urgent en produits de première nécessité.

Cette religieuse camerounaise – membre de la congrégation des Sœurs de Jésus serviteur – gère depuis trois ans une permanence pour les migrants rue de Tanger (19e) et doit en effet faire face ces derniers jours à un afflux important de nouveaux migrants.

«De très jeunes enfants, des mamans seules, des jeunes filles enceintes et énormément de jeunes hommes tout juste majeurs» arrivent ainsi quotidiennement dans sa permanence, dans laquelle elle ne peut accueillir et prendre en charge tout le monde dignement.

«Ses stocks diminuent à vue d'oeil et certains besoins ne peuvent plus être satisfait», a ainsi fait savoir le célèbre photographe Yann Arthus-Bertrand, qui la connait depuis longtemps. Parmi ces besoins, des couches (tous les âges), des petits pots (sans jambon), des vêtements chauds pour enfants et des couvertures sont activement recherchés, mais également des kits d'hygiène (savon, shampoing, gel douche, dentifrice, brosses à dents).

Sur place, Soeur Marie-Jo leur fournit un repas, les premiers soins et au moins une nuit dans les hôtels d'urgence, mais face à un afflux toujours plus important, la religieuse a besoin d'aide. Ceux qui le souhaitent peuvent envoyer leurs dons ou déposer les affaires directement à Notre-Dame de Tanger (18 rue de Tanger, 19e) les lundis, mardis et mercredis de 14h à 18h.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles