Mamoudou Gassama a reçu son décret de naturalisation

Mamoudou Gassama Mamoudou Gassama en mai dernier, à l'occasion de sa visite à l'Elysée, lors de laquelle il avait reçu une promesse de naturalisation. [Thibault Camus / POOL / AFP]

Six mois après avoir sauvé un enfant de 4 ans en escaladant un immeuble parisien, Mamoudou Gassama a officiellement reçu mardi 6 novembre son décret de naturalisation, une promesse d'Emmanuel Macron.

Lors d'une cérémonie à la préfécture de Seine-Saint-Denis à Bobigny, Mamoudou Gassama, né au Mali, a obtenu ce mardi, comme 59 autres habitants du département francilien, sa carte d’entrée dans la «communauté nationale». L'ambassadeur du Mali Toumani Djimé Diallo était présent pour rendre hommage à celui qui a été surnommé «Spider-Man» par les médias. D'après lui, «Mamoudou Gassama est un réel ambassadeur» de son pays d’origine. «Il a fait ce que tous les Maliens qui se respectent auraient fait : sauver quelqu’un au péril de sa vie.»

Encore inconnu il y a quelques mois, le jeune migrant de 22 ans, arrivé en France en septembre 2017, est devenu célèbre le 26 mai dernier, en escaladant à mains nues la façade d’un immeuble parisien, pour épargner une chute de quatre étages à un garçon de 4 ans agrippé à un balcon. La vidéo de son exploit, vue des millions de fois sur internet, lui a valu d'être reçu à l'Elysée quelques jours plus tard par le président de la République Emmanuel Macron, qui lui avait alors promis une naturalisation.

Invité par un joueur de football du real madrid

Après ce geste héroïque, la vie de ce jeune homme, issu d'une fratrie de neuf enfants, a totalement changé. Il a été récompensé d’un trophée par la chaîne afro-américaine BET à Los Angeles (Californie), et par la fondation de l'ONU Global Hope Coalition à New York. Il a également été décoré en juin de la médaille Grand Vermeil, la plus haute distinction de la Ville de Paris, des mains de la maire Anne Hidalgo.

Toujours au mois de juin, il a été invité par Marcelo, un joueur brésilien du Real Madrid, à assister à Vienne à un match de football entre l’Autriche et le Brésil, ainsi qu’à la demi-finale de la Coupe du monde Angleterre-Croatie en Russie. En outre, il s’est vu octroyer un logement par la mairie de Montreuil, lui qui était installé dans un foyer de travailleurs migrants situé dans cette commune de Seine-Saint-Denis depuis son arrivée en France.

Mamoudou Gassama suit actuellement des cours de français, et devrait commencer en janvier prochain un service civique de dix mois au sein de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Mais le Montreuillois n'oublie pas d'où il vient, lui qui a quitté son pays à 15 ans pour la Côte d'Ivoire, avant d'émigrer en Italie en traversant la Mediterrannée sur une embarcation de fortune, puis de se rendre en France. Selon Le Monde, il a en effet pour projet à terme de venir en aide aux habitants de son village d'origine, aux Africains qui risquent leur vie pour rejoindre l’Europe, voire aux jeunes en mal d’avenir en France.

Vous aimerez aussi

sauvetage Vidéo : il monte sur le dos d’une baleine pour la libérer d’un filet de pêche
Ouragan États-Unis : un chien sauvé après avoir passé des jours à flotter sur un canapé suite aux inondations
sauvetage Un Indonésien de 18 ans sauvé après avoir dérivé pendant 49 jours dans l'océan Pacifique

Ailleurs sur le web

Derniers articles