Tout savoir sur le niveau «urgence attentat»

Suite à l'attaque de Strasbourg, qui a fait deux morts et treize blessés mardi soir, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a décidé d'élever le plan Vigipirate au niveau «urgence attentat». Le point sur les mesures prévues.

«Nous sommes actuellement en France en posture Vigipirate renforcée, le gouvernement vient de décider de passer en urgence attentat», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, dans la nuit de mardi à mercredi.

Ce niveau d'alerte, d'une durée limitée, implique plusieurs mesures immédiates :

La mise en place de dispositifs policiers exceptionnels

L'intensification des fouilles dans les gares et les aéroports

Le renforcement des contrôles aux frontières

L'arrêt des déplacements scolaires

Le plan Vigipirate a été été réactualisé en 2016. C'est désormais un système à trois niveaux de menace : «vigilance», «sécurité renforcée/risque d'attentat» et «urgence attentat».

vigipirate.png

Il avait été simplifié en 2014 et ne comprend alors que deux stades : «Vigilance» et «Alerte Attentat».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles