«Gilets jaunes» : la préfecture de Paris prévoit «un dispositif assez semblable à celui de la semaine passée»

Invité par RTL, le préfet de police de Paris Michel Delpuech a affirmé qu'il comptait déployer «un dispositif assez semblable à celui de la semaine passée» dans la capitale pour faire face à l'«acte V» du mouvement des «gilets jaunes».

Malgré les nombreux appels à ne pas manifester samedi, de nombreux «gilets jaunes» entendent poursuivre le mouvement. La préfecture de Paris souhaite ainsi être en mesure de faire face «à la situation qui pourrait être la pire», quelques jours seulement après l'attaque qui a frappé Strasbourg.

«La semaine passée, nous avons plutôt bien maîtrisé l'aspect 'gilets jaunes' mais nous avons assisté à des scènes de casse et de pillage par des délinquants. Notre objectif sera de mieux maîtriser ce phénomène», a-t-il expliqué au micro de la radio, précisant que ce nouveau dispositif adapté et amélioré était fait «en lien extrêmement étroit avec [le ministre de l'Intérieur] Christophe Castaner».

Ainsi, comme la semaine dernière, 8.000 personnes et quatorze blindés de la gendarmerie seront déployés ce samedi 15 décembre à Paris. Seule différence avec la semaine dernière : les rues pourraient être moins désertes que lors de l'«acte IV». Pour Michel Delpuech, «tomber dans une logique de Paris ville morte [...] serait se mettre à genou face à l'agitation».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles