Trappes : des policiers pris à partie lors d'une arrestation tirent à 20 reprises

Au moment de l'interpellation, une trentaine de personnes s'en sont pris à eux. Au moment de l'interpellation, une trentaine de personnes s'en sont pris à eux.[CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP]

Des policiers ont été pris à partie à Trappes (Yvelines) lors d'une arrestation dans la nuit de lundi à mardi. Ils ont dû faire usage de leurs armes, en tirant à 20 reprises afin de disperser les assaillants. 

Ils venaient d'arrêter, un homme âgé de 32 ans suspecté d'avoir tenté de violer une adolescente de 17 ans, rapporte Le Parisien. Mais au moment de l'interpellation, une trentaine de personnes s'en sont pris à eux.

«Les fonctionnaires sont obligés de tirer à 20 reprises vers le groupe hostile pour le disperser et parviennent à maîtriser la situation grâce à l'arrivée d'une autre patrouille», précise le quotidien. 

L'agresseur sexuel présumé était sous l'emprise de l'alcool, il a été placé en cellule de dégrisement. Sa garde à vue a été prolongée de ving-quatre heures.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles