Explosion dans le 9e arrondissement de Paris : qui sont les victimes ?

Le bilan de l'explosion fait également état d'une cinquantaine de blessés dont 10 en urgence absolue[BSPP - BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS / AFP]

Samedi 12 janvier, l'explosion d'un immeuble à Paris causée par une fuite de gaz dans une boulangerie a coûté la vie à quatre personnes, dont deux pompiers. Voici ce que nous savons sur les victimes. 

C'est la brigade des sapeurs-pompiers de Paris qui a révélé, samedi soir, l'identité des deux soldats du feu qui ont péri dans l'explosion de la rue de Trévise. 

Le caporal-chef Simon Cartannaz

Originaire d'Entremont-le-Vieux (Savoie), Simon Cartannaz était âgé de 28 ans. Affecté à la caserne des pompiers de Château d'Eau, dans le Xe arrondissement, il avait intégré la BSPP cinq ans auparavant. Il avait également été pompier volontaire au centre de secours d'Entremont-le-Vieux.  «C'est un enfant du pays qui avait la farouche volonté de servir les autres», a confié Jean-Paul Claret, le maire du village, au Dauphiné Libéré. 

Louis Augier, le préfet de Savoie, a tenu à adresser ses condoléances à la famille du caporal-chef. 

Le caporal Nathanaël Josselin

Agé de 27 ans, il appartenait également à la caserne de Château d'Eau. Père d'un petit garçon de 4 ans, il était conducteur de l'engin et était aussi sapeur-pompier volontaire à Brienon-sur-Armançon (Yonne) depuis le 1er juillet 2007.

Sur son compte Twitter, le président de la République Emmanuel Macron a rendu hommage aux «deux héros sapeurs-pompiers» et a adressé ses «pensées pour toutes les victimes de cette explosion». 

Sur LCI, le lieutenant-colonel Gabriel Plus a déclaré : «Ce soir, ce sont les 8.500 pompiers de Paris qui s'inclinent devant nos héros». 

Laura Sanz Nombela, 38 ans

Cette touriste espagnole, qui passait une semaine de vacances avec son époux, est morte à l'hôpital après avoir été placée sous respiration artificielle. Son mari a, quant à lui, été blessé dans l'explosion.

Elle logeait dans un hôtel en face de l'immeuble qui a explosé. Selon le journal espagnol El Pais, la mère de tois enfants était originaire de Burguillos. Laura Sanz Nombela était employée d'un supermarché de Tolède, où dans sa jeunesse elle était membre du club d'athlétisme.

Une habitante de l'immeuble retrouvée sous les décombres

Le corps d'une femme a été retrouvé sous les décombres, dimanche, au lendemain de l’explosion. Dimanche matin, les pompiers indiquaient qu'une femme habitant le bâtiment était toujours portée disparue.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles