Paris : découvrez le futur visage de la gare du Nord

D'ici à juin 2023, la gare du Nord sera métamorphosée. [© Capture d'écran / Twitter]

Alors que les premiers travaux doivent commencer cette année, l’énorme rénovation prévue de la gare du Nord a été présentée en détail ce mardi 29 janvier.

Lors d’une réunion publique organisée à la mairie du 10e, Alexandra Cordebard, la maire de l'arrondissement et Jean-Louis Missika, l'adjoint à l’urbanisme de la maire de Paris, ont ainsi exposé au ­public le lifting que va connaître la plus grande gare d’Europe à l’horizon 2024. Déjà largement améliorée ces dernières années, la gare du Nord (10e) s'apprête en effet à changer littéralement de visage, avant la tenue des JO 2024, à Paris.

La SNCF prévoit de tripler la surface de la gare, avec des espaces dédiés aux voyageurs qui passeront de 15 000 à 42 000 m. Certains se demandent certainement où trouver un tel espace vacant ? A l'angle de la rue de Dunkerque et de la rue du Faubourg Saint-Denis (10e), derrière un immeuble de bureaux appartenant à la SNCF, se cache en fait un grand terminal, réservé aux bus.

Les objectifs évoqués par Anne Hidalgo, la maire de Paris sont «d'apaiser, de fluidifier, de clarifier et de sécuriser la gare et ses alentours, tout en s'insérant avec délicatesse dans le cadre de vie des Parisiens». Pour ce faire, le projet prévoit la création de nouveaux espaces et services, des équipements culturels et sportifs, mais également des espaces de co-working, des commerces, des espaces verts et même d’une piste d’athlétisme sur son toit.

Côté transports, la gare sera «réinventée», alors que l'accès aux trois stations de métro sera «amélioré» et la circulation aux abords du site «repensée». De plus, une station de vélos sera installée, dotée de 1.200 places. Les travaux déjà effectués aux abords de la gare n'avaient pas forcément permis de voir un quelconque changement.

Quant aux attentes des riverains, qui espèrent sortir du triptyque «drogue, saleté et incivilités», elles sont énormes. La maire l'a d'ailleurs annoncé, il s'agit de «mieux accueillir les 700.000 personnes transitant chaque jour par cette gare», mais également «d'améliorer le cadre de vie des Parisiens qui habitent le quartier». Le projet est estimé à 600 millions d'euros.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles