Selon un sondage, 52% des Français estiment que les gilets jaunes doivent cesser leur mouvement

A l'inverse, les Français qui se disent opposés à ce mouvement augmentent d'un point (18%) et ceux qui y sont hostiles de 4 points (16%). Ceux qui y sont indifférents stagnent à 16%.[NICOLAS TUCAT / AFP]

Une majorité de Français (52%, +15) estime que les gilets jaunes doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions, selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche 17 février.

Ils étaient 37% à penser la même chose un mois plus tôt, dans le précédent sondage Ifop pour le JDD.

A l'inverse, 38% estiment que les gilets jaunes doivent continuer leur mouvement et leurs actions (-14) et 10% ne se prononcent pas (-1).

Ceux qui souhaitent le plus que le mouvement continue sont les sympathisants de La France insoumise (69%) et ceux du Rassemblement national (72%). Ils sont aussi majoritaires (62) chez les ouvriers. Au total, 50% des Français disent soutenir ou avoir de la sympathie pour le mouvement des gilets jaunes (-5), mais seulement 11% se disent eux-mêmes gilets jaunes (-5).

16% des Français hostiles aux «gilets jaunes»

Ceux qui soutiennent le mouvement passent de 29 à 24%, et ceux qui disent avoir de la sympathie pour lui restent à 26%. A l'inverse, les Français qui se disent opposés à ce mouvement augmentent d'un point (18%) et ceux qui y sont hostiles de 4 points (16%). Ceux qui y sont indifférents stagnent à 16%.

A la question «vous-même, diriez vous que vous êtes gilet jaune ?», ceux qui se définissent comme tels tombent à 11% (-5), tandis que ceux qui ne se sentent pas «gilets jaunes» passent à 44% (+4). Mais 45% disent ne pas être «gilets jaunes» mais soutenir l'action de ce mouvement (+1).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles