Albi : vague de soutien pour un lycéen empêché de se maquiller

La direction du lycée de Bellevue défend sa décision de convoquer l'élève mais nie toute menace d'exclusion.[Twitter @bemytear]

Lundi 18 février, un élève de première L-ES du lycée Bellevue d'Albi (Tarn) a été convoqué parce qu'il se maquille, suite à la plainte d'un parent d'élève. Depuis, l'adolescent a reçu une vague de soutien de ses camarades et des internautes.

«Un parent a appelé le lycée car sa fille m’a vu au self avec mes talons et du maquillage», a raconté Alexis à France Bleu Occitanie. «On est dans une société qui change, où les codes se renversent, a poursuivi l'adolescent. Et il faut s’assumer. Les hommes ont le droit de se maquiller. C’est un accessoire. C’est de l’art. Je ne vois pas où est le problème.»

Dans une story Instagram, le lycéen, qui dit pourtant être dans le lycée «le plus ouvert d'Albi», ne comprend pas la situation. Ses propos ont ensuite été repris par d'autres sur Twitter. C'est ainsi que le lycéen a reçu une vague de soutien. Pour certains internautes et ses camarades, il est inadmissible de lui interdire de se maquiller sous peine d'exclusion.

Ses camarades maquillés en soutien

De son côté, la direction du lycée de Bellevue défend sa décision de convoquer l'élève mais nie toute menace d'exclusion. «Lundi à la cantine scolaire que le lycée partage avec le collège, Alexis a croisé une élève de sixième alors qu'il portait des talons et était très maquillé», a expliqué la proviseure du lycée, Marie Lemaire, à La Dépêche du Midi.

«Visiblement, elle a été choquée et en a parlé à sa mère qui nous a contactés pour faire part de son inquiétude. Nous avons répondu comme nous avons pu pour la rassurer et notre CPE en a discuté avec Alexis. Il a lui-même reconnu qu'il portait un maquillage très marqué ce jour-là», a-t-elle ajouté.

Malgré les explications de la proviseure, les camarades de classe d'Alexis, filles et garçons, se sont rendus, au lycée, maquillés mardi. Une opération qu'ils ont prévue de renouveler ce jeudi.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles