75% des radars ont été dégradés, selon Christophe Castaner

La sécurité routière a indiqué que 238 personnes ont perdu la vie sur la route en janvier, contre 229 en janvier 2018.[LUDOVIC MARIN / AFP]

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a déclaré vendredi 1er mars, sur France 2, qu'«à peu près 75% du parc de radars a été soit détruit, soit détérioré, soit attaqué, soit neutralisé».

Pour le ministre, «il y a un lien direct» entre ses dégradations et la hausse de la mortalité sur les routes de l'Hexagone observée en janvier (+3,9% par rapport à janvier 2018).

«Il y a des radars qui sont masqués, a-t-il affirmé. Ils ne font pas de photographie, il n'y a pas de procès-verbal, mais ils continuent à enregistrer la vitesse. Au mois de décembre, en moyenne, il y a quatre fois plus d'infractions sur un radar masqué que quand il fonctionne.» «400% d'augmentation, et au bout du compte ça fait des morts.»

La sécurité routière a indiqué que 238 personnes ont perdu la vie sur la route en janvier, contre 229 en janvier 2018.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles