Heure d'été ou heure d'hiver : laquelle choisir ?

Après plusieurs décennies passées à avancer et retarder sa montre deux fois par an, les Français pourront se prononcer ce dimanche 3 mars pour ou contre ce rituel, et indiquer s'ils préfèrent maintenir l'heure d'été ou l'heure d'hiver toute l'année. Tour d'horizon des avantages et des inconvénients pour faire son choix entre les deux.

Pour la luminosité

Si les Français votent pour l'heure d'hiver, le soleil sera particulièrement matinal en été. Le 20 juin, il se lèverait ainsi à 5h16 en Bretagne et à 4h26 en Alsace (contre 6h16 et 5h26 à l'heure d'été). Il se coucherait plus tôt vers 21h21 à Brest et à 20h23 à Strasbourg (contre 22h21 et 21h23 à l'heure d'été). 

Si l'on décide le maintien de l'heure d'été, le soleil tardera à se lever en hiver mais se couchera plus tard. Le 20 décembre, il ferait son apparition à 10h06 en Bretagne et à 9h18 en Alsace (contre 9h06 et 8h18 à l'heure d'hiver), et disparaîtrait à 18h24 à Brest et à 17h34 à Strasbourg (au lieu de 17h24 et 16h34 à l'heure d'hiver). 

Avantage : heure d'hiver pour les lève-tôt et les couche-tôt, heure d'été pour les lève-tard et les couche-tard

Pour le sommeil

Si les Français choisissaient l'heure d'été, cela reviendrait à instaurer un décalage de deux heures sur l'heure solaire en permanence. En hiver, les matinées seront donc plus sombres, mais les soirées plus lumineuses.

Or, si l'obscurité tarde à s'installer, cela décalera la sécrétion de mélatonine, l'hormone du sommeil, par le cerveau. Et les nuits pourraient être plus courtes. 

Avantage : heure d'hiver

pour le moral

Si l'on restait toute l'année à l'heure d'été, le soleil brillerait pendant quelques heures de plus lors des soirées d'hiver. Plus de lumière naturelle sera ainsi l'occasion de passer un peu plus de temps à l'extérieur, ce qui est bénéfique pour notre humeur.

«De nombreuses études font référence à l'impact de la luminosité sur la santé mentale et le bien-être», a expliqué Mayer Hillman, professeur émérite de l'institut de recherche britannique Policy Studies Institute (PSI), dans la revue médicale The BMJ. «On se sent plus énergique lorsque les jours sont longs et lumineux», a-t-il ajouté. 

Avantage : heure d'été

Pour la santé

Globalement, mettre fin au changement d'heure serait bénéfique pour la santé. Le simple fait de passer de l'heure d'été à l'heure d'hiver ou inversement, même s'il ne s'agit que d'une heure de plus ou de moins, est nocif pour la santé, car notre horloge biologique est perturbée par cette transition. Plusieurs études ont par ailleurs démontré qu'il y avait une hausse des infarctus et des crises cardiaques lors du passage à l'heure d'été. 

Mais lorsqu'il s'agit de choisir entre heure d'été et heure d'hiver, les experts de la santé sont loin d'être unanimes.

Pour Mayer Hillman, l'heure d'été serait meilleure pour notre organisme. Toujours dans la revue The BMJ, il estime qu'elle «permettrait à chacun de profiter davantage de la lumière du jour et par conséquent, de pratiquer davantage d'activités physiques en extérieur, comme le recommandent les autorités de santé». Et qui dit plus de lumière, dit plus vitamine D, indispensable pour fixer le calcium sur les os et renforcer le squelette. 

En revanche, la neurobiologiste Joëlle Adrien votera elle pour l'heure d'hiver. «Adopter l'heure d'été toute l'année serait une aberration», a-t-elle affirmé dans les colonnes de Midi Libre. «Cela voudrait dire que l'hiver, il ferait nuit jusqu'à 10h du matin. Et il fera jour assez tard, ce qui n'est pas une bonne chose [...] Tout cela affecte notre santé. Cela crée des problèmes de somnolence, d'apprentissage, d'obésité, de diabète, d'addiction, de troubles psychologiques», a-t-elle expliqué. 

Égalité

POUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

L'obscurité est un des facteurs de surmortalité routière. Si l'on passait définitivement à l'heure d'été, les routes seront éclairées pendant une heure de plus le matin en hiver, et il fera moins sombre en début de soirée. 

Mais pas sûr que l'heure d'été mette fin à la surmortalité des piétons pour autant. «Qu'on change ou non d'heure, les piétons continuent de s'habiller en noir ou en gris l'hiver et ils ne sont pas visibles», a expliqué Anne Lavaud, déléguée générale de l'association Prévention routière à Franceinfo. Il ne devrait donc pas y avoir de hausse que l'on choisisse l'heure d'été ou l'heure d'hiver. 

Égalité

POur les économies d'énergie

A l'origine, le changement d'heure avait été instauré pour faire des économies d'énergie. le but était de faire coïncider les heures d'activité avec l'ensoleillement. 

Conserver l'heure d'hiver permettrait à l'Hexagone d'être plus proche de l'heure solaire. Mais selon une étude de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) datant de 2010, le passage à l'heure d'hiver l'année précédente avait permis d'économiser 440 GWh, l'équivalent de la consommation annuelle du Havre, ce qui représente une économie de 44.000 tonnes de CO2. 

Avantage : heure d'été

pour L'emploi

Les soirées plus lumineuses dues à l'instauration de l'heure d'été pourraient être un avantage pour les restaurants, cafés et autres bars, qui espèrent ainsi attirer plus de clients en hiver. 

Mais d'autres seraient pénalisés, notamment les agriculteurs calés sur l'heure solaire. «Durant les moissons, en plein été, on a un décalage de deux heures avec l'heure solaire. Du coup, on démarre plutôt tard et on est obligés parfois de finir de nuit», a expliqué Luc Smessaert, membre de la commission changement climatique à la FNSEA, à l'AFP. 

«C'est totalement illogique d'être autant en décalage avec le soleil [...] l'heure d'hiver est la plus appropriée», a ajouté Marie-Pierre Calmes, éleveuse de brebis à Saint-Rome-de-Dolan (Isère) au Figaro

Heure d'été pour certains secteurs, heure d'hiver pour d'autres

Pour l'environnement

Les écologistes penchent plutôt pour l'heure d'hiver. «Les effets secondaires [du maintien de l'heure d'été] seront délétaires», prévient ainsi l'Association Française Contre l'Heure d'Été Double dans un communiqué.

Elle estime qu'il y aurait un «accroisse[ment] de la pollution de l'air que nous respirons et qui elle-même accélère le dérèglement climatique». «Les polluants réagissent plus longtemps sous la lumière du soleil pour former des photooxydants», explique l'association sur son site. «La chaleur est plus forte tout l'après-midi, l'évaporation plus importante...»

Avantage : heure d'hiver

Pour l'Europe

Les pays de l'Union européenne sont actuellement regroupés sous trois fuseaux horaires : celui de l'Europe occidentale (Royaume-Uni, Irlande, Portugal), celui de l'Europe centrale (dix-sept pays) et celui de l'Europe orientale (huit pays). Or les États devront «décider eux-mêmes si leurs citoyens doivent vivre à l'heure d'été ou à l'heure d'hiver», avait annoncé Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, en septembre dernier. 

Si la France opte pour l'heure d'été, elle affichera une heure de plus que l'Allemagne en hiver, même si cette dernière se situe à l'Est. De quoi semer une véritable pagaille sur le territoire européen. Les compagnies aériennes ont ainsi réclamé un laps de temps pour s'adapter : «Ils leur faut au moins dix-huit mois pour se préparer», avait affirmé le ministre des Transports autrichien Norbert Hofer. 

Égalité

Pour l'instant, le maintien de l'heure d'été - assimilée aux beaux jours - semble remporter plus de suffrages. Les votes sont ouverts jusqu'à minuit sur le site de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée nationale

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles