Réforme des retraites : «l'âge légal reste fixé à 62 ans», annonce Jean-Paul Delevoye

L'âge légal de départ à la retraite «reste fixé à 62 ans» dans le cadre du système «universel» voulu par Emmanuel Macron, a déclaré Jean-Paul Delevoye. L'âge légal de départ à la retraite «reste fixé à 62 ans» dans le cadre du système «universel» voulu par Emmanuel Macron, a déclaré Jean-Paul Delevoye. [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

L'âge légal de départ à la retraite «reste fixé à 62 ans» dans le cadre du système «universel» voulu par Emmanuel Macron, a déclaré jeudi le Haut commissaire chargé de cette réforme, Jean-Paul Delevoye.

«Il y a une confusion autour de l'âge», 62 ans «c'est l'âge d'ouverture des droits» mais les Français partent déjà «à 63, 64, 65 ans très naturellement dans le système actuel», a-t-il expliqué sur France inter, après que le gouvernement a ouvert la porte à un allongement de la durée de travail pour financer la future réforme de la dépendance.

Certains «calculent pour partir à l'âge du taux plein», a-t-il ajouté, soulignant que «20% des femmes vont jusqu'à 67 ans parce qu'il y a un système de décote».

Le Haut commissaire a cependant distingué «l'enjeu de sécurité sociale» des retraites de «l'enjeu de santé» de la dépendance, assurant qu'«il y a une étanchéité» entre les deux sujets.

Mais pour financer la prise en charge de la dépendance, «le débat doit être posé dans sa totale dimension, sans aucune censure, sans aucune réserve», a-t-il estimé.

«Pourquoi s'interdire toute hypothèse ? On est dans un pays incroyable, on pose un problème et on s'interdit déjà un certain nombre de réponses», a-t-il commenté.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles