Var : un village envahi de touristes après la publication de photos sur Facebook

Le village de Nans-les-Pins, dans le Var, s'inquiète de l'afflux soudain de touristes. Le village de Nans-les-Pins, dans le Var, s'inquiète de l'afflux soudain de touristes. [Capture d'écran Google Maps]

Depuis deux week-ends, le village de Nans-les-Pins, dans le Var, est pris d'assaut par les touristes. La raison ? La publication de photos, sur Facebook, des magnifiques sources et cascades qu'abrite la commune.

Ces clichés ont été postés sur le réseau social le 18 mars dernier, sur la page d'un photographe amateur marseillais, Lionel Duval, intitulée «Bienvenue à Marseille» et suivie par plus de 150 000 personnes.

Sur ces images, on peut découvrir les sources de l'Huveaune, une rivière de 48 km qui se jette à Marseille dans la mer Méditerranée. L'endroit est de toute beauté, avec son eau bleu cristallin et sa nature sauvage. Le photographe ne s'y trompe pas, laissant en commentaire de ses photos : «Un petit paradis aux portes de Marseille». Bref, le lieu est complètement «instagramable».

Entre 200 et 300 voitures par week-end

Alors que le site était jusque-là seulement connu des locaux, il voit maintenant affluer chaque fin de semaine entre 200 et 300 voitures. «Je n'avais jamais vu ça. On a évalué à 300 le nombre de véhicules le long de la route. Les gens partent ensuite à pied et il y avait plus de 1 000 personnes qui cherchaient le chemin dans la forêt», a expliqué à France Bleu Var Pierrette Lopez, la maire de Nans-les-Pins, 4 200 habitants.

Cette affluence exceptionnelle n'est pas sans poser quelques problèmes. «Les voitures se garent n’importe où et cela empêche les secours de passer en cas d’urgence», a déploré Pierrette Lopez au Parisien. Sans compter, selon les riverains, les nombreux déchets laissés par les touristes aux abords de ce site naturel, classé réserve biologique domaniale. Certains promeneurs se sont même permis un petit bain dans les sources. «Or, la baignade y est interdite car l’écosystème est très fragile», a indiqué au Parisien un garde forestier.

Six gardes nature à partir de mi-juin

En réponse, la mairie a fait placarder dans la commune l'arrêté municipal prohibant le stationnement le long des voies d'accès à l'endroit. Elle a également demandé de l'aide à la sous-préfecture de Draguignan (Var), afin d'obtenir des renforts de gardes nature pour la saison estivale à venir. Selon France Bleu Var, le parc naturel régional de la Sainte-Baume, dans lequel se situe le village de Nans-les-Pins, a déjà prévu de déployer six gardes à partir du 15 juin.

Même si la maire du village varois aimerait voir moins de touristes, elle conseille, pour ceux qui voudraient absolument découvrir les sources de l'Huveaune, de venir en semaine. «Vous profiterez davantage de la balade», assure-t-elle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles