Moins de PV de stationnement infligés dans la capitale en 2018

[© mastar/sipa] Le nombre d'amendes dressées a diminué de 20 %.

On s’attendait plutôt au bilan inverse. Entrée en vigueur le 1er janvier 2018, la réforme – et la privatisation – du stationnement payant a conduit à une baisse des contraventions dressées dans la capitale. 

Le nombre de FPS (forfaits post-stationnement) délivrés en 2018 à Paris a en effet atteint environ 3,2 millions, contre 4 millions l’année précédente, a indiqué ce dimanche la municipalité. Soit une baisse de 20 %.

Au total, sur l’année, le paiement du stationnement et des FPS a rapporté 230 millions d’euros à Paris alors que les prévisions s’élevaient à l’origine à 300 millions.

Si Christophe Najdovski, l’adjoint à l’espace public, souligne dans le JDD que ces données sont une preuve que «la ville ne pratique pas une politique du chiffre», il avertit toutefois que «les contrôles vont s’intensifier en 2019».

La gestion des 133.530 places payantes que compte la capitale a été confié aux prestataires Streeteo et Moovia, avec qui la mairie a connu plusieurs problèmes lors des premiers mois.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles