Incendie de Notre-Dame de Paris : au moins 750 millions d'euros de promesses de dons pour la reconstruction

Au lendemain du dramatique incendie qui a ravagé pendant plusieurs heures la cathédrale Notre-Dame de Paris, la question de la reconstruction est dans tous les esprits. Les promesses de dons atteignent déjà des centaines de millions d'euros.

Si le monument est toujours debout ce mardi 16 avril, il a subi des dégâts considérables. La flèche qui surplombait le joyau de Paris s’est effondrée, «l’ensemble de la toiture est sinistrée, l’ensemble de la charpente est détruite, une partie de la voûte s’est effondrée».

«Nous rebâtirons Notre-Dame parce que c’est ce que les Français attendent, parce que c’est ce que notre histoire mérite, parce que c’est notre destin profond», a souligné cette nuit Emmanuel Macron, depuis le parvis. Il a également indiqué qu’une souscription nationale allait être lancée.

Pour soutenir la reconstruction, la Fondation du Patrimoine a d’ores-et-déjà lancé un appel aux dons. La cagnotte nationale sera accessible ce mardi à partir de midi sur le site de l’organisation.

Il est également possible de faire un don directement à la Fondation Notre-Dame. Une cagnotte avait déjà été lancée par cette dernière pour aider au financement des travaux, soupçonnés d’être à l’origine de l’incendie.

750 millions d'euros promis

Le mécénat est également déjà à l’œuvre. François-Henri Pinault a annoncé dans la nuit qu’Artémis, la société d’investissement de la famille, allait débloquer 100 millions d’euros pour participer à la reconstruction et à la restauration. «Cette tragédie frappe tous les Français et bien au-delà tous ceux qui sont attachés aux valeurs spirituelles. Face à un tel drame, chacun souhaite redonner vie au plus vite à ce joyau de notre patrimoine», a-t-il ainsi écrit dans un communiqué. Ce mercredi, l'hommes d'affaires a précisé dans un communiqué qu'il renonçait à la réduction fiscale de 60% à laquelle il pouvait prétendre avec ce don. 

La famille Arnault et le groupe LVMH ont également annoncé un don important de 200 millions d'euros.

La famille Bettancourt et l'Oréal ont promis 200 millions d'euros. 

Sur Twitter, le PDG de Total fait part d'un «don spécial» de 100 millions d'euros. 

Plusieurs autres grands groupes privés ou familles se sont joints à cet élan : JCDecaux a promis 20 millions d'euros, Martin et Olivier Bouygues ont annoncé un don de 10 millions d'euros «à titre personnel» et le milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière va débloquer 10 millions d'euros «pour la reconstruction de la flèche». 

Valérie Pécresse a annoncé de son côté que la région Ile-de-France allait débloquer 10 millions d'euros d'aide d'urgence «pour aider l'archevêché à faire les premiers travaux».

Anne Hidalgo a également fait part d'une contribution à hauteur de 50 millions d'euros de la Ville. La maire de Paris a par ailleurs souhaité organiser «une grande conférence internationale des donateurs» avec «des mécènes du monde entier afin de lever les fonds nécessaires à la restauration. 

Le Crédit Agricole Ile-de-France se mobilise également, annonçant dans un communiqué le versement d'un million d'euros via son fonds de dotation. «Le groupe Crédit Agricole apportera également 4 millions d’euros, soit un don global de 5 millions d’euros pour participer aux mesures d’urgence», ajoute le communiqué.

Après le Crédit Agricole, d'autres banques ont affiché leur solidarité : BNP Paribas (à hauteur de 20 millions d'euros), le groupe BPCE et la Société générale (10 millions d'euros chacun). L'assureur Axa a quant à lui annoncé une «enveloppe de 10 mollions d'euros». 

Sur Twitter, la Monnaie de Paris a indiqué qu'elle allait rééditer la médaille de 2013 à l'effigie du monument et «la mettre en vente au profit de la reconstruction». 

Cagnottes en ligne

En outre, plusieurs cagnottes ont également été lancées en ligne. Il convient toutefois de faire preuve de prudence et de s’assurer que les dons sont bien destinés à la reconstruction.  L’une de ces cagnottes, lancée peu après le début de l’incendie sur la plate-forme Leetchi, affichait ce mardi 16 avril au matin un peu plus de 12.000 euros. L’initiateur précise dans un message avoir été contacté par le site pour certifier la cagnotte et garantir le versement des dons, qui seront adressés au diocèse et au recteur de la cathédrale.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles