Baisse de l'impôt : la suppression des niches fiscales permettra une économie de «1,5 milliard d'euros par an»

Le gouvernement avait indiqué rechercher cinq milliards d’euros pour combler le manque à gagner[Eric FEFERBERG / AFP]

Dans un entretien accordé au JDD, la porte-parole du groupe LREM, Olivia Grégoire, est revenue sur une des promesses d’Emmanuel Macron : la suppression des niches fiscales d’entreprises. Selon elle, cette mesure permettrait une économie de «1,5 milliard d’euros par an».

Faire baisser l’impôt sur le revenu est une des annonces qu’avait faites Emmanuel Macron, le 25 avril dernier. Pour compenser la baisse des recettes fiscales induite par cette mesure, le chef de l’Etat avait en effet promis de supprimer des niches fiscales dont bénéficient aujourd’hui certaines entreprises.

Le gouvernement avait indiqué rechercher cinq milliards d’euros pour combler le manque à gagner.

Les allégements de charges (anciennement appelé CICE) et le crédit d’impôt recherche ne devraient pas être concernés. Selon Olivia Grégoire, les parlementaires chargés de réfléchir à des pistes n’envisageraient pas a priori de raboter les taux de TVA réduits ou les avantages sur le gazole non routier.

Le 30 avril, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a précisé qu'il visait une baisse de l'impôt sur le revenu de 180 à 350 euros par an et par ménage. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles