Le jeu vidéo des jeunes avec Macron présente Mélenchon comme le méchant

Ce jeu vidéo, mis en ligne le 9 mai, a nécessité deux mois de travail et a été développé par une société allemande, AdAsGame. [https://superjambros.lesjam.fr/]

Pour relancer la campagne de Nathalie Loiseau à quelques jours des élections européennes, le mouvement des Jeunes avec Macron a travaillé sur un jeu vidéo mettant en scène la tête de liste. Petite particularité, elle affronte Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen.

Ce qui n'est pas passé inaperçu chez les internautes.

Inspiré du légendaire Mario Bros et intitulé «Super Jam Bros», ce jeu retrace le parcours de Nathalie Loiseau face à ses adversaires dits «populistes» lors du prochain scrutin. Ainsi, la tête de liste doit récupérer les étoiles du drapeau européen, volées par Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

La France Insoumise en colère

En effet, ces deux leaders représentent, avec Donald Trump, des boss de fin de niveau que le joueur doit battre. Le président des Jeunes avec Macron, Martin Bohmert, a expliqué au Huffington Post : «les insectes, c'est le game play initial. Ce sont des frelons asiatiques contre lesquels nous voulons lutter».

Une idée qui a déplu dans le camp de la France insoumise. Alexis Corbière a critiqué l'initiative de «ces tocards», reprochant l'allusion faite sur le parti de Jean-Luc Mélenchon, le présentant «comme un allié de la Russie». D'ailleurs, le personnage est appelé «Melanrus».

Ce jeu vidéo, mis en ligne le 9 mai, a nécessité deux mois de travail et a été développé par une société allemande, AdAsGame. Bien qu'aucune indication n'a été donnée quant au coût de la prestation, il est estimé entre 5.000 et 10.000 euros. 

«Super Jam Bros» devrait bénéficier prochainement de nouvelles mises à jour.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles