Suicide d'un rescapé du Bataclan : la justice reconnaît à Guillaume le statut de victime directe de l'attentat

Guillaume Valette faisait partie du public du concert des Eagles of Death Metal au Bataclan, le 13 novembre 2015 où 90 personnes avaient été tuées lors de l'attaque terroriste. Brisé psychologiquement, ce trentenaire avait finalement mis fin à ses jours en novembre 2017. La justice vient de reconnaître son statut de victime directe des attentats du 13 novembre.

Il devient le 131e mort des attaques. Mais uniquement, si la Cour d'assise confirme cette décision.

Atteint d'un sévère état de stress post-traumatique, Guillaume s'était pendu le 19 novembre 2017 dans sa chambre de la clinique psychiatrique du Val-de-Marne, où il avait été admis quelques semaines avant.

Un suicide qui rappelle la mort de Tahar Mejri, victime collatérale des attentats de Nice, où son épouse et son fils de 4 ans avaient été tués. Bien que les circonstances de son décès sont encore inconnues, l'homme souffrait d'une profonde depression depuis la mort de ses proches.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles