Aéronautique : 3 raisons d'aller au salon du Bourget

Le salon du Bourget est un succès populaire chaque année, avec plus de 300 000 visiteurs.[PIERRE VERDY / AFP]

Du 17 au 23 juin se déroule le Salon international de l’aéronautique et de l’espace, sur l’aéroport du Bourget. D’abord réservé aux professionnels, il sera ouvert au public à parti de vendredi.

Des anniversaires en pagaille

L’édition 2019 du salon du Bourget sera fortement marquée par la nostalgie. Cette année correspond en effet aux 50 ans de nombreux événements marquants, concernant évidemment l’aéronautique, mais également la conquête spatiale. En 1969, en effet, la mission Apollo 11 faisaient de ses deux astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin les premiers hommes à marcher sur la Lune. Le rendez-vous sera l’occasion de se rappeler cet événement qui a marqué l’Histoire et de s'intéresser aux missions spatiales actuelles.

Les 50 ans du premier vol d’essai du Concorde seront également célébrés. Il sera d’ailleurs possible de visiter l’avion supersonique au Musée de l’air et de l’espace, qui se trouve sur l’aéroport du Bourget. Une façon de se plonger dans le passé de la technologie aéronautique, mais également d'anticiper l'avenir, puisque la start up américaine Boom Supersonic a affirmé son intention de mettre au point d’ici à 2025 un appareil très similaire au Concorde, équipé de 55 sièges et pouvant voler à 2 500 km/h (Mach 2,2).

Le Salon du Bourget sera aussi l’occasion pour Airbus de célébrer sa naissance, remontant au 29 mai 1969. L’avionneur européen tiendra logiquement une large place au cours de la semaine, avec la présentation de très nombreux modèles.

Enfin, pour finir avec les anniversaires, ce sera également celui du Boeing 747, dont le premier vol avait lieu il y a 50 ans. Si l’avion phare de la compagnie américaine ne sera malheureusement pas présent au Bourget, le constructeur présentera cependant plusieurs de ses appareils au public.

Le futur est déjà là

L’un des moments forts du salon sera la cérémonie de lancement d’un avion de combat, prévu pour équiper les armées européennes d’ici vingt à vingt-cinq ans. Ce prototype, faisant parti du vaste programme de défense du continent, baptisé SCAF (Système de combat aérien futur), sera présenté en maquette, avant un premier vol espéré à l’horizon 2025.

Il sera également question durant le salon des futurs avions sans pilote. Airbus et Thales ont d’ailleurs indiqué qu’un tel appareil pourrait voir le jour dès 2023. En attendant, les professionnels du secteur étudient plusieurs concepts, et le sujet sera forcément évoqué.

Les avions stars

Que serait le salon du Bourget sans la présence et les démonstrations de vol de ses appareils stars ? Parmi les 142 aéronefs qui doivent être exposés, les yeux seront logiquement attirés par l’A380, l’énorme long-courrier d’Airbus, qui peut, sur deux niveaux, accueillir jusqu’à 853 passagers.

Le KC-46A de Boeing, qui viendra pour la première fois au Bourget, est également l'un des avions les plus attendus. Il s’agit d’un ravitailleur militaire, qui peut transporter plus de 96 000 kilos d’essence et fournit les avions de chasse en plein vol. Le public pourra aussi apercevoir des avions d’affaires, ou jets, comme le Falcon.

Seront présents également les avions de chasse Rafale ou F16, de même que les hélicoptères de combat Tigre ou Apache.

À suivre aussi

Disparition Vol MH370 : cinq ans après, un mystère non-élucidé
Transports Vidéo : en plein vol, un morceau de moteur se détache dans le réacteur d'un avion
Aviation En pleine crise, Boeing signale un défaut sur les ailes de certains 737 MAX

Ailleurs sur le web

Derniers articles