Nuit Blanche 2019 : le programme dévoilé

Photo prise pendant la Nuit Blanche 2018, le 6 octobre dernier. Photo prise pendant la Nuit Blanche 2018, le 6 octobre dernier.[© Zakaria ABDELKAFI / AFP]

La Nuit Blanche 2019 se tiendra le samedi 5 octobre, à Paris. Christophe Girard, adjoint à la maire de Paris en charge de la culture, a présenté ce mercredi 19 juin les grandes lignes de la programmation.

Pour cette 18e édition, le metteur en scène et le directeur de La Villette, Didier Fusillier, et le commissaire d'expositions, Jean-Max Colard, ont été désignés comme directeurs artistiques. Ils succèdent ainsi Gaël Charbau, commissaire d'exposition indépendant et conseiller artistique pour Universcience.

Le 5 octobre prochain et pour la première fois, la municipalité parisienne a souhaité une Nuit Blanche métropolitaine, résolument tournée vers la petite et dans une moindre mesure, vers la grande couronne. Pour mener à bien cette mission, qui d'autre que Didier Fusillier, à la tête de La Villette (19e) aurait pu être choisi.

«Pour cette Nuit Blanche 2019, j’ai eu carte blanche», a-t-il ainsi fait savoir, avouant également avoir vécu «quelque chose de très intense», lorsqu'il a fallu «appliquer tout un imaginaire au cours d’une nuit dans Paris».

Une grande parade rue de rivoli

«Nous avons pensé une Nuit Blanche 2019 en mouvement. Cette année, c’est les œuvres qui se déplacent», a-t-il continué. Accompagnés de musiciens et de danseurs, près d’une quinzaine de projets – imaginés par des artistes contemporains – circuleront en effet de la Place de la Concorde (1er) à la Bastille (12e).

L'occasion d'une «grande parade» qui prendra ses quartiers tout au long de la rue de Rivoli. A cette occasion, la municipalité parisienne propose même à tous ceux qui le souhaitent d'y participer, en devenant les «ambassadeurs» de la ville. Et les inscriptions sont déjà ouvertes.

«Être ambassadeur, c’est être au plus près de ces créations contemporaines mobiles inédites en les encerclant afin d’accompagner leur cortège», peut-on ainsi lire sur le site de la mairie.

Le périph' comme terrain de jeu

Comme dévoilé il y a plusieurs mois déjà, la Nuit Blanche 2019 prendra ses quartiers sur le périphérique parisien entre la porte de Pantin (93) et la porte de la Villette (93). Pour cela, trois portes seront fermées, et la circulation automobile coupée, et cette portion deviendra un «vélodrome citoyen lumineux».

L'idée ? Offrir aux cyclistes un nouveau terrain de jeu. Les vélos – recouverts de guirlandes led et mis à disposition du public – donneront un éclat inédit au périphérique parisien. Et tout le monde est invité à participer, les amateurs comme les cyclistes du quotidien. Pour cela, le parcours se déclinera en une boucle adaptée aux vitesses de chacun et un espace piéton sera mis à disposition.

«La grande traversée» des monuments

Par ailleurs, une course à pied sera organisée, sous le nom de «La grande traversée». Le public est ainsi invité à découvrir la ville sous un nouvel angle mais surtout les plus beaux bâtiments de la capitale, comme le théâtre du Châtelet, le théâtre national de Chaillot mais aussi les galeries du Louvre ou encore les collections d’art moderne et contemporain du Centre Pompidou.

Une «expérience insolite au croisement de la culture et du sport» selon la municipalité parisienne, qui se veut être un avant-goût des Jeux Olympiques, organisés à Paris en 2024. Concrètement, deux boucles de 8 kilomètres seront proposées aux coureurs (et marcheurs) de tout âge, au départ de la place de la Concorde (1er).

De 22h à 2h du matin (départ du premier coureur - arrivée des derniers coureurs), tous ceux qui le souhaitent pourront donc partir depuis le village de départ et parcourir tout ou une partie du parcours.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles