Uber Eats teste la commande à distance pour manger... au resto

Un livreur à vélo à Amsterdam, le 29 septembre 2016 (photo d'illustration). [© Koen van Weel / ANP / AFP]

Alors que les terrasses s'emplissent avec l'été, le service de livraison de repas Uber Eats teste une nouvelle fonctionnalité permettant de manger au restaurant un plat commandé au préalable sur l'application.

Si les utilisateurs pouvaient jusqu'ici choisir entre la livraison à domicile et le retrait de la commande au restaurant même, l'option «Dine-In» (manger sur place), disponible pour l'instant à Dallas, Austin, Tucson ou encore San Diego aux Etats-Unis, leur propose désormais de déguster un plat directement sur place, cassant ainsi avec les codes qui ont fait son succès. Le tout pour aucun frais supplémentaire.

Les avantages, selon Uber Eats ? Plus besoin d'attendre que le serveur vienne prendre votre commande, ou que l'addition soit apportée à votre table. «En permettant aux clients de commander et de payer dans l'application, nous simplifions l'expérience, à la fois pour le client et pour le restaurant», défend un responsable de l'entreprise américaine.

«A deux doigts d'inventer le restaurant»

Reste que la twittosphère a pointé du doigt le fait que cette nouvelle fonctionnalité risque d'avoir des conséquences désastreuses en termes de main-d'œuvre, les restaurants ayant à terme moins besoin de serveurs qu'auparavant. De même, elle vient, de fait, réduire encore un peu plus le contact humain en société – Uber Eats (comme Amazon) a d'ailleurs pour projet de faire des livraisons par drones, et non plus par livreur à vélo.

Sans compter les nombreux internautes qui ont raillé l'«initiative» de l'entreprise sur la fibre sarcastique «Uber Eats invente le concept de restaurant»...

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles