Lyon : oubliée par la maternité, une femme accouche seule

La jeune femme, voyant que personne ne venait, a fini par accoucher seule. La jeune femme, voyant que personne ne venait, a fini par accoucher seule. (photo d'illustration) [DIDIER PALLAGES / AFP]

Délaissée pendant une heure dans une maternité lyonnaise, Coline, une jeune femme de 30 ans, a dû accoucher seule.

La patiente était arrivée à la maternité du centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc (Lyon VIIe) le 7 juin vers 5h30.

Coline a accédé normalement aux formalités d’entrée et à un premier examen, sans son mari parti emmener leur fille aînée chez des voisins, a rapporté le quotidien «Le Progrès».

«Mon bébé arrive !»

Alors qu’elle se trouvait en salle d’accouchement, la jeune femme s’est aperçue qu’il n’y avait pas de sonnette à disposition près de son lit, et ce alors que les contractions devenaient de plus en plus fortes. «Mon bébé arrive !», a-t-elle crié, en vain.

«Comme j’étais toute seule parmi une équipe médicale, au milieu d’un hôpital, je me disais jusqu’au bout qu’on n’allait pas me laisser comme ça», a expliqué Coline au Progrès. Mais la jeune femme, voyant que personne ne venait, a fini par accoucher seule à 7h28. Elle s'est ensuite levée pour aller chercher du personnel dans le couloir avec sa petite fille dans les bras, encore reliée par le cordon ombilical.

Heureusement, la mère et son enfant vont bien et la direction du centre hospitalier lyonnais s’est excusée. «Nous avons pleinement conscience de l’épreuve qu’ont vécu les parents. Les équipes soignantes ne sont pas insensibles à ce qu’il s’est passé», a indiqué le centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc au journal.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles