Le ministre de la Transition écologique François De Rugy maintenu à son poste

Convoqué en urgence à Matignon pour s'expliquer sur ses réceptions somptueuses et la rénovation coûteuse de son appartement de fonction lorsqu'il occupait la présidence de l'Assemblée nationale, François de Rugy a finalement été maintenu à son poste de ministre de la Transition écologique par Edouard Philippe.

Le chef du gouvernement  a néanmoins demandé «une inspection» afin de vérifier que les travaux entrepris dans le logement de fonction ministériel de François de Rugy se conformaient au «respect des règles» et «au principe d'exemplarité», a annoncé Matignon.

 

Homards, champagne, grands crus, ... les photos des dîners fastueux de l'ancien président de l'Assemblée, en plus du «rafraichissement» plutôt coûteux de son appartement de fonction avait suscite l'indignation. Le ministre se dit néanmoins prêt à soumettre ses frais à des «autorités de contrôle» de l'Assemblée et s'engage à «rembourser chaque euro contesté», déclare à l'AFP l'entourage d'Edouard Philippe.

Epinglée pour avoir occupé un appartement HLM depuis 2001 et qu'elle a conservé de 2006 à 2018 pendant qu'elle exerçait des responsabilités en province, la directrice de cabinet de François de Rugy, Nicole Klein a de son côté été limogée par le ministre. 

À suivre aussi

Un an après, retour sur les conséquences politiques de l’affaire Benalla
Politique Un an après, retour sur les conséquences politiques de l’affaire Benalla
Économie Automobile : attention, la prime à la casse va être plus dure à obtenir dès le 1er août
A Nantes, le retour de François de Rugy ne fait pas l’unanimité
Politique A Nantes, le retour de François de Rugy ne fait pas l’unanimité

Ailleurs sur le web

Derniers articles