Epinglé pour des dîners fastueux et pour des travaux de rénovation, François de Rugy répond sur Facebook

Epinglé pour avoir organisé des dîners fastueux à l’Assemblée nationale et pour les travaux de rénovation et d’aménagements dans son logement de fonction au ministère, François de Rugy a répondu à la polémique sur Facebook.

Dans une longue publication, le ministre de la Transition écologique revient sur l’interview accordée par écrit à Mediapart, qui a révélé l’affaire mercredi. Dénonçant une «présentation déformée, partielle et tendancieuse» de ses propos, François de Rugy publie ainsi l’intégralité des questions et de ses réponses.

Sur la question des dîners fastueux, il explique – comme il l’avait déjà fait mercredi sur France Inter – que ces «dîners visaient à répondre à l’exigence de représentation liée à sa fonction auprès de la société civile, ainsi qu’à nourrir son action de président de l’Assemblée nationale, dont le rôle est par essence d’intervenir et de travailler sur une très grande variété de sujets liés à l’action publique».

Devis et mails détaillant les travaux

Sur les travaux de rénovation et d’aménagement réalisés dans son appartement de fonction au ministère de la Transition écologique, François de Rugy publie des devis et mails, détaillant des travaux de peinture, de rénovation des sols, de menuiserie visant à installer des rangements, la rénovation d'une salle de bain et d'une salle de douche, le tout pour un peu plus de 63.000 euros.

«Si le montant des différents travaux réalisés est important, il est lié au caractère très particulier des lieux où ils ont été effectués : l’Hôtel de Roquelaure», construit au début du XVIIIème siècle, ajoute le ministre.

Et de souligner : «je le réaffirme avec force, face aux attaques qui me sont faites, je n’aurai qu’une seule défense : les faits présentés en toute transparence».

À suivre aussi

Polémique : des propos de Donald Trump jugés racistes par le Congrès
Polémique Des propos de Donald Trump jugés racistes par le Congrès
Twitter / @Aghantros
Polémique Flixbus suspend un chauffeur qui arbore un tatouage nazi
Polémique Affaire De Rugy : tout de ce qui a poussé le ministre à démissionner

Ailleurs sur le web

Derniers articles