Flixbus suspend un chauffeur qui arbore un tatouage nazi

Twitter / @Aghantros Une enquête auprès de la société partenaire de Flixbus a également été ouverte.

Un chauffeur Flixbus a été suspendu par sa compagnie de transport après qu'un passager a publié sur Twitter la photo de son tatouage sur l'avant-bras : le titre du livre d'Adolf Hitler «Mein Kampf».

Après avoir été interpellé vendredi, Flixbus avait également réagi sur Twitter en expliquant que la compagnie était « fière d'être une multinationale dotée d'une équipe multinationale et que des chauffeurs de tous les secteurs culturels travaillent pour nous. Nous n'acceptons donc aucune discrimination d'origine ou de religion envers nos clients ou nos employés.»

Une réponse abrupte qui a déplu à un grand nombre d'internautes.

Un peu plus tard, un nouveau communiqué de la compagnie a été publié, précisant : «nous dénonçons toute forme de discrimination à l'égard des passagers, des conducteurs ou des employés. En collaboration avec notre partenaire de bus, le dossier continuera à être examiné afin de l'expliquer en détail».

Samedi, Flixbus a finalement reconnu sur FranceInfo «une maladresse de notre part, le début de notre réponse n'était pas approprié». Et au sujet du chauffeur au tatouage nazi, la compagnie a «demandé sa suspension, il l'a été avec effet immédiat et il ne roule donc plus sur la ligne. Evidemment nous ne tolérons aucune forme de racisme.»

Une enquête auprès de la société partenaire de Flixbus a également été ouverte.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles