Booba-Fianso : fin du malentendu

Une nouvelle prise de bec pour le Duc de Boulogne ?[GABRIEL BOUYS / AFP]

Une nouvelle prise de bec évitée pour le Duc de Boulogne. Après la sortie d’un morceau et d'une interview de Fianso, Booba s’était senti visé par le rappeur de Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) et lui avait répondu sur Instagram. Le média suisse Tataki a dissipé le malentendu.

Tout est parti d’une citation dans un single de «So». «Je regarde mes fils, mes meilleurs amis, qu’est-ce que tu veux que j’aille foutre à Miami ?», lance-t-il notamment dans «Sous contrôle». Une phrase qui pouvait viser Booba qui réside en Floride.

Mais ce qui a mis le feu au poudre, c'est l'entretien accordé par le rappeur de Seine-Saint-Denis au média suisse Tataki. Sofiane explique qu’il n’est pas attiré par le rap «bling-bling». «Dans la rue, d’où je viens, on dit «montrer son argent c’est mon montrer son cul (sic)», a-t-il expliquer.

Booba retire son post

Une déclaration qui n’a pas échappé à Booba. Dans un post sur Instagram, où il publie l’interview de Fianso, le Duc a légendé : «dans la rue d’où je viens, on leur montre notre argent et elles nous montrent leur cul (sic) ! Et c’est super !»

Une publication retirée ce samedi après la publication du contexte de l'interview par Tataki. Devant l'ampleur de la polémique, le média suisse a posté une vidéo pour expliquer le contexte de l'interview. Fianso précise bien qu'il ne parle pas de Booba et rajoute même : «Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles