Un bébé amputé du pénis après une opération ratée

Durant l'intervention, le père de famille réalise que l'infirmière a des gestes brutaux. [Thomas SAMSON / AFP]

En Egypte, à la suite d'une circoncision ratée, un enfant d'un mois a été atteint de gangrène. Il a dû se faire amputer du pénis.

Le père du petit garçon a déclaré aux médias egyptiens avoir accepté de faire circoncire son fils par une infirmière, qui prétendait être médecin, dans un centre médical.

Cette dernière aurait procédé à l'opération dans une salle d'urgence et non dans une salle d'opération. Durant l'intervention, le père de famille réalise qu'elle a des gestes brutaux. Lorsqu'il lui fait la remarque, la femme lui rétorque qu'elle «sait ce qu'elle fait», rapporte Metro UK. 

Lorsqu'il rentre à son domicile, l'homme remarque que le sexe du nourrisson est gonflé. Il décide donc de retourner au centre médical. Il réalise alors que la femme qui a pratiqué l'intervention était infirmière et n'avait pas le droit d'effectuer cette opération. 

l'infirmière fait l'objet d'une enquête

Quelques jours plus tard, à la suite d'une infection, l'enfant a dû subir une amputation du pénis. L'infirmière a reconnu les faits et  «fait actuellement l'objet d'une enquête», selon le vice-ministre de la santé égyptien. 

Elle aurait effectué l'intervention afin d'obtenir une prime... de moins de 3 euros. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles